AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
 

Partagez | 
 

 Skaara.....

Aller en bas 
AuteurMessage
Skaara

avatar

Prénom : Skaara
Nom : Sediq
Age : 24 ans
Race : Humain
Localisation : Terres de Pandore

MessageSujet: Skaara.....   Jeu 21 Juin - 14:34

FICHE TECHNIQUE

Nom : Sediq
Prénom : Skaara
Surnom : Aucun
Âge : 24 ans
Race : Humain
Classe : Voyageur
Métier : Aucun
Clan : Aucun
Croyance : Sa destinée


HISTOIRE




C'est dans l'une de ces nombreuses caravanes qui traversent le dessert de Pandore, empruntant les grandes routes commerciales, que naquit celui qui fut nommé Skaara. Il vint au monde une journée de la saison aride, durant laquelle l'on redoute habituellement de faire naître les enfants et où les plus anciens des voyageurs du désert laissent la vie sous les morsures du soleil. Cette mer de sable et de dunes changeante au gré du vent, tombeau de si nombreux voyageurs, est pourtant bien connue des caravaniers nomades ; ces hommes du désert qui savent la science des étoiles, connaissent les dangers et les pièges de Pandore, ainsi que ses ressources cachées. Transportant les produits les plus raffinés de l'orient jusqu'aux terres de l'ouest, ils ramènent à la fois produits exotiques et nouvelles du monde, formant l'une des plus importantes passerelles entre les deux univers. Peuple fier de pacifiques marchants, souvent pauvres, ils mènent une vie libre mais rude qu'aucun parmi eux n'échangerait contre l'existence tranquille des sédentaires.

Comme tous les fils de caravanier, Skaara apprit très jeune le savoir transmit de génération en génération parmi les peuplades du désert. Il excella bien vite dans tous les arts qui font le bon nomade: se faire obéir des boubous, savoir monter une tente et allumer un feu, connaître les plantes du désert et leurs vertus, savoir se diriger dans l'étendue de sable... Il manifesta même des affinités avec la magie, affinités qu'il développa de longues heures avec un vieux sage de la troupe.

Grandissant, l'esprit vif de Skaara devint orgueil tandis qu'il défiait les chefs et contestait leur autorité. Doué d'une facilité de parole et d'un solide charisme, il montait les jeunes de la troupe contre les plus vieux et recherchait sans cesse la confrontation. Le microcosme dans lequel il vivait l'étouffait, lui qui, inlassable, contemplait chaque matin le levé de soleil au loin dans la plaine, le cœur épris de liberté et de découverte. Pourtant à l'aise dans son monde, Skaara avait soif d'ailleurs, de voir ce qu'il y a par delà le levant. Le vieux sage dont il s'était fait l'élève attisait d'autant plus ce besoin, qu'il contait chaque soir au jeune homme les mythes et légendes de l'ouest et toutes les choses que les lointains pays du nord recèlent de merveilleux et d'extraordinaire. Le vieillard, en effet, avait eu la chance dans sa jeunesse de visiter maintes contrée, rapportant chez lui la richesse, mais avant tout milles histoires à raconter et autant d'aventures qui fascinait les enfants de la caravane.

Lorsqu'il eu vingts ans ses parents moururent tout deux durant la saison aride. L'année suivante, ce fut son maître. Les tensions devenaient de plus en plus importantes entre lui et certains de la troupe qui s'agaçaient de son tempérament rebelle et de ses prises de positions systématiquement opposées à celle des chefs. Finalement, il décida de quitter les siens un jour où la caravane faisait escale dans une grande cité des terres orientales.

Le mal du pays qui le prit au début dans ce monde nouveau et étrange s'estompa bien vite. Les ruelles étroites et les couleurs vives remplacèrent au quotidien le désert immense et la pâle couleur du sable. La ville cosmopolite était un haut lieu de l'argent, du jeu et de la débauche où les bourgeois opulents côtoyaient la pire vermine et lui disputaient la palme du vice. Skaara prit goût à cette vie agitée. Il voyait les Grands de la ville, parés de leurs magnifiques étoffes, de leurs bijoux et de leur sabres richement ornés, s'affichant auprès de femmes aux allures de princesses, telles qu'aucun caravanier ne pourrait jamais en côtoyer. Le fils du désert oublia en peu de temps ses anciennes valeurs, séduit par tant de beauté et de luxe et se mit à aspirer à pareille vie. Il se voyait déjà puissant et respecté, entouré de femmes et de richesses, allongé au milieu d'étoffes brodées d'or. Tout était si proche ! A portée de main, même. Il lui semblait suffire de vouloir pour obtenir tout ce qu'il désirait et mettre l'univers à ses pieds. Ce monde n'attendait que lui et lui tendait à présent les bras.

Les semaines passant, l'honnête jeune homme plein d'illusions se confronta toutefois à la dure réalité. Sans argent ni talent particulier, il se résigna d'abord à vivre dans les rues peu sûres, puis, dans un petit appartement, entassé avec d'autres malheureux de son espèce. Il gagnait son pain en mendiant ou en effectuant les commissions de plus riches que lui. Le jeune homme ne s'était lié d'amitié qu'avec des miséreux tandis qu'il ne pouvait guère approcher les puissants de la ville. Le temps passait et tarissait ses espérances de gravir un jour les échelons de la société. Son avenir s'obscurcissait dangereusement ; il craignait de finir poignardé dans son sommeil pour les trois sous qu'il avait sur lui, ou pire, de vieillir et perdre la tête en même temps que tout espoir de vie meilleure. Il se mit alors à commettre quelques menus larcins pour manger ou se payer un toit. Chaque fois qu'il se fit prendre la main dans le sac, il dû subir le châtiment du fouet qui laissa de profondes cicatrices sur son corps, mais, à chacun de ses coups manqués, Skaara devenait voleur plus adroit. De cette façon il put amasser suffisamment de sous pour briser le quotidien en goûtant dés qu'il le pouvait aux plaisirs des bordels et des arrières-salles où l'on consommait habituellement toutes sortes de drogues. Alors que les substances troublaient sa perception, la fumée de la salle où il se trouvait prenait la forme des paysages lointains tels qu'ils étaient hier encore racontées par le vieux sage. Il désirait tant voir les montagnes, les dragons, et peut-être découvrir un trésor qui le rendrait un jour riche ! Mais ce n'étaient là que des rêves. Skaara n'avait plus la fougue de ses jeunes années. Celles passées à dormir toutes les nuits comme un chien l'avaient résignées. A présent il ne voulait que plaisir et argent facile pour tâcher de rendre agréable son existence ratée. Certains soirs il regrettait d'avoir quitté son peuple...

Tout bascula un beau jour. Alors qu'il courrait à travers le marché pour échapper à ses poursuivants, fermement décidés à lui faire chèrement payer l'orange qu'il venait de voler, il arriva au beau milieu de la place en bondissant comme un lièvre, et bouscula par accident un haut magistrat, personnage respecté de la ville s'il en est. L'homme valdingua sur le sol où ses vêtement se déchirèrent ; Skaara, lui, atterrit sur les fesses. A cet instant précis qui sembla durer des heures, son regard croisa celui d'une femme qui accompagnait le magistrat. Tout se figea. Skaara n'avait jamais vu de femme si belle, au regard si chaud et si profond, au sourire si généreux. Il sentit la chaleur monter en lui et le désir puissant de pouvoir lui parler. Cependant les vociférassions mêlées du marchant d'orange et du magistrat le rappelèrent à la réalité. D'un bond il se remit sur ses pieds et alla se perdre dans la foule, se jurant de revoir un jour cette fille, quoi qu'il en coûte. De toute façon, il n'avait plus rien à perdre.

En quelques jours à peine, Skaara découvrit que la fille était en fait la femme de celui qu'il avait renversé au marché. Elle vivait dans un palais gigantesque, gardée jour et nuit et bien à l'abri derrière de hauts murs. Cela ne dissuada pas le jeune fou. Il s'introduisit une nuit dans l'enceinte du palais et arriva, non sans peine, jusqu'à la fenêtre de la belle qui lui ouvrit, reconnaissant le visage qui l'avait charmée il y a peu. Ce que par malheur ils ignoraient alors tout deux, c'est qu'un garde avait repéré l'intrusion. Ce fut bientôt toute une armée d'hommes en arme qui entra dans la chambre où les jeunes gens n'avaient guère attendu pour plonger sous les draps de satin. Quand le mari apprit cela il réclama l'exécution immédiate de l'impétueux. Ce dernier ne dû son salut qu'à son amante d'un soir qui plaida en sa faveur et obtint le bannissement à vie. Skaara fut marqué à vif du sceau des bannis et jeter aux portes de la ville. Il n'a aujourd'hui plus le droit d'entrer dans la cité, ni aucune autre grande ville de l'orient sous peine de mort. C'est ici que commence sa véritable aventure.

Prend garde Le Monde ! Prend garde à l'homme libre qui a connu l'humiliation. Son ambition n'est plus contenue et Dieu sait quel chemin prendra sa vie. Pour la première fois depuis des années ses pieds foulent le sable du désert et son corps redécouvre ses sensations oubliées. Ce bannissement serait-il une aubaine ? En tout cas il avance, de nouveau résigné à partir à ta conquête, Monde ! Craint-le car son âme est grande et n'a pas encore choisis son camps dans l'affrontement qui se prépare !


DESCRIPTION PHYSIQUE


Quelle est cette ombre, cette étrange silhouette qui se dessine au loin ? Est-ce un mirage ou alors une volute de sable animée par le vent ? La chaleur trouble la vision mais c'est bien un homme qui s'avance, un fou sans doute, pour traverser le désert sans caravane ni compagnie. Au fur et à mesure qu'il approche, l'on distingue mieux les contours de son corps. Lourdement drapé de vert et d'or, l'homme semble toutefois plutôt mince. Son visage est en partie dissimulé mais l'on peut voir qu'il a, comme tous les hommes des contrées de l'orient, les cheveux bruns, la peau foncée par le soleil ainsi que des yeux mordorés, ces derniers jugés particulièrement beaux par la plupart des femmes ayant eu le court bonheur de croiser son regard tranquille. Dans ses pupilles, point de folie. Il sait où il est et où il va, et d'aucun lui ferait d'emblée confiance sur l'itinéraire à suivre, sans poser d'avantage de question.
Il est difficile de dire à quelle classe appartient l'homme. Est-il riche marchant, noble prince ou vagabond du désert sans le sou ? S'il était à visage découvert, on lui donnerait sans douter un instant le statut d'aristocrate tant sa beauté, à peine ternie par les assauts du soleil, frappe. Toutefois, s'il paraissait maintenant à nous nu, l'on remarquerait immédiatement les marques dans son dos, laissées là par le cuir et issue d'un traitement que ne saurait souffrir la noblesse de son pays. Il a d'autre part sur la poitrine une marque faite dans la chair par le fer rouge, la marque des bannis, de ceux exclus de la communauté. Vagabond solitaire, rejeté par les siens, l'homme n'a cependant pas l'air si pauvre que cela à en croire la peinture sur ses doigts*, la richesse de certaines de ses étoffes et les perles autours de son poignets, autant de symboles de puissance et de réussite dans son monde.

*même les hommes se peignent les ongles dans certaines tribus de l'orient. C'est un signe de richesse car ceux qui travaillent de leur mains ne peuvent le faire.



DESCRIPTION MENTALE


Skaara est un jeune homme ambitieux, assoiffé de gloire et de richesse. Dans ses jeunes années il a échoué à devenir le chef de la caravane, puis il n'a pas réussi à s'élever de la masse de la cité. Aujourd'hui il vise plus grand que jamais. Sans argent ni bien, il part à la conquête du monde inconnu, source de tous ses fantasmes, bien décidé à se faire un nom. Un homme sage dirait que son âme dispose d'un potentiel immense qui ne demande qu'à se réaliser. Cependant elle demeure fragile et oscille entre l'ombre et la lumière. Si certains avenirs son aisés à prévoir, le sien est flou et changeant.
Skaara est vif d'esprit. Très charismatique, c'est quelqu'un qui sait se montrer persuasif pour rallier les gens à sa cause. Difficile à dire ce qu'il en est de sa morale. Il croit en Pandore comme tous les gens de son peuple mais les valeurs de ceux du désert l'ont quitté depuis longtemps. C'est un homme sans colère ni haine. Il ne veut pas de mal à son prochain mais sa faille se situe dans son ambition démesurée. Jusqu'où sera-t-il prêt à aller pour accomplir ses désirs de pouvoir ?


Capacités


Skaara est un fils du désert. Il sait parfaitement se débrouiller dans Pandore, connaissant tous les secrets de cette région du monde.
En ce qui concerne la magie, il dispose d'un pouvoir sur le sable et la terre, pouvant créer des formes diverses dans les nuages de poussière.



Equipement


Skaara n'a pas l'équipement adéquat pour son voyage forcé. Il a sur lui des vêtements à peine adaptés au soleil ainsi qu'une outre et une bourse quasiment vide.



Compagnon & Suivant


Aucun




Bon, ma fiche avance bien mais j'ai quelques petits problèmes. D'abord je trouve pas de nom cool pour mon perso. Gahsna ca craint un peu mais j'ai jamais d'imagination pour les noms et prénoms. Donc si vous avez des suggestions...
Ensuite je ne sais pas quoi mettre dans "classe" et "clan". Si vous pouviez éclairer ma lanterne... :cheers:
merci d'avance.


Dernière édition par Skaara le Lun 25 Juin - 12:25, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salmar

avatar

Prénom : fake
Nom : fake
Age : encore fake
Race : fake
Localisation : fake

MessageSujet: Re: Skaara.....   Jeu 21 Juin - 15:03

Salut Gahsa. :)

Bon courage pour ta fiche. Je vais t'aider :

Les classes ce sont les attribues qui illustrent ton personnage. Par exemple tu as ça comme classes connues : guerrier (quelqu'un de robuste qui s'y connait très bien en maniement des armes), chevalier (personne chevauchant des chevaux), archer (quelqu'un qui a comme arme principale l'arc), magicien (quelqu'un qui utilise principalement la magie), clerc, voleur, assassin, voyageur, etc et etc. Des classes il y en a des centaines. Et si jamais tu n'arrives pas à en trouver une pour ton personnage ce n'est pas bien grave, tu n'auras qu'à mettre un "aucun" dans la mention.

Le clan : et bien, ton personnage fait partie d'un clan quelconque ? Si oui : nom du clan, si nom : tu écriras "aucun". :)

Voilà, n'hésite pas à poser des questions si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaara

avatar

Prénom : Skaara
Nom : Sediq
Age : 24 ans
Race : Humain
Localisation : Terres de Pandore

MessageSujet: Re: Skaara.....   Lun 25 Juin - 12:28

Fiche complétée et Gahsna devient Skaara
Dites moi si quelque chose ne va pas. C'est peut-être pas la meilleur histoire qui soit mais bon. Je suis encore un peu engourdi, ça fait longtemps que j'ai pas RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Re: Skaara.....   Lun 25 Juin - 17:33

J'aime beaucoup le concept de l'homme du désert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salmar

avatar

Prénom : fake
Nom : fake
Age : encore fake
Race : fake
Localisation : fake

MessageSujet: Re: Skaara.....   Mar 26 Juin - 6:11

Skaara c'est plutôt bon pour un homme du Désert. Je suis juste de passage, la fiche est t-elle terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skaara

avatar

Prénom : Skaara
Nom : Sediq
Age : 24 ans
Race : Humain
Localisation : Terres de Pandore

MessageSujet: Re: Skaara.....   Mar 26 Juin - 9:29

Oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Re: Skaara.....   Mer 4 Juil - 21:02

Groupe ?



SCEAU DE VALIDATION : ANKO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skaara.....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skaara.....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born in the Dark :: PROLOGUE :: Un nouveau chemin :: En route-
Sauter vers: