AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
 

Partagez | 
 

 Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...

Aller en bas 
AuteurMessage
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Mer 20 Juin - 20:59

FICHE TECHNIQUE

Nom : Anko
Prénom : Tenzacael
Surnom : Frère-Confesseur Anko,
Âge : 135 ans ( Mais près de 400 ans de stase )
Race : Reptilien
Classe : Moine-Guerrier
Métier : Confesseur
Clan : Itzel
Croyance : Jagga




HISTOIRE


Le guerrier gisait sur la table en pierre. Dans le temple des Hauts-Prêtres. D'autres attendaient dans les pièces d’à cotés, surveillés de près par les guérisseurs. Il gémit quelques mots à l'oreille du Moine à ses cotés, ce dernier hocha la tête et se dirigea vers la sortie.
Assis dans ses amples robes de Prêtre, le masque de jade sur la figure et un épais livre relié de cuir sur les genoux, le confesseur attendait patiemment que vienne l'heure. Le moine Saurus toussa faiblement et parla à voix basse.

- Confesseur Anko ? C'est l'heure. Il veut que vous l'écoutiez. Mais nous sommes formels. Il ne survivra pas à ses blessures, gardez le à l'esprit.
Le confesseur hocha la tête et se leva en silence, livre dans la main droite.
- Je connais mon travail, Frère Ohaxlt. Dit-il doucement.

Il se glissa dans la pièce et referma le rideau derrière lui.




Sortir de la tempête pour se battre contre une autre. Une règle pourtant générale qui à bien rapidement tôt fait de rattraper les vivants.
Quand Tenzacael Anko sortit de son œuf il y à cela 535 ans, il était prédestiné à devenir un ouvrier de la cité d'Itzel. Né de son père Tanathaël, un bâtisseur et de sa mère Zamara, tisserande, il est l'un des quatre frères qui compose une couvée de cinq individus et ne comprenant qu'une seule sœur. C'est d'ailleurs auprès de cette dernière qu'il passait le plus clair de son temps. Anko se révéla au fur et à mesure de sa croissance un Reptilien réfléchi, calme et très suggestif dans ses jugements. Sa rencontre avec un moine du Temple des Prêtres lui promis un avenir certain dans la religion, sous prétexte que sa pensée pouvait faire de lui un fidèle très intéressant. Anko avait d'abord refuser poliment, il apprenait le travail de Tailleur de Pierre et semblait peu intéressé à l'idée de prêcher encore un peu plus le nom de Jagga dans les rues pavées de Itzel. Il fut alors l'heure pour lui de passer son service militaire et de devenir majeur.

Il ne brilla pas plus que cela dans le militarisme pur et dur mais on lui trouva la capacité de remonter la plupart des jeunes recrues, lorsqu'elles étaient épuisées ou démoralisées. Quoique l'on dise, Anko était populaire parmi ses baraquements, et cela remonta en effet vers les supérieurs. Le Maître des Gardiens avait quitté son Temple pour se déplacer en personne vers le Quartier d'Entrainement d'Itzel, Tenzacaël Anko vit alors son service se rallongé de quelques années... Mais ce ne fut pas dans le militarisme.
Non, ce fut auprès des Hauts-Prêtres. Anko avait la réputation d'emmener ses pensées plus loin que les autres, et ses petits tours afin de remonter le moral des recrues y était également pour son intégration dans cette caste haute placée. Au début, il n'était pas réellement ravi de cette soudaine mutation, mais sa famille et en particulier sa jeune soeur, semblait ravie de cette nouvelle. Il supposa donc qu'il devrait continuer à étudier au milieu de la poussière pendant quelques temps pour eux et non pour sa propre personne.
Le Reptilien fraichement promu Moine dépassa les espérances puisqu'il se révéla être un élève modèle comprenant bien les mécaniques de sa religion et de Jagga.

La vie passait et Tenzacael était désormais devenu un Moine respecté, aspirant à une vie tranquille et passionné par son environnement. Cela en aurait pus être ainsi durant tout le temps si son destin n'avait pas été d'être désigné comme soutien aux troupes Reptiliennes en luttes contre des Elfes forestiers plutôt bien organisés qui parvenaient à gagner du terrain. Ainsi, Anko eut sa première vision de la guerre, et elle ne fut guère joyeuse. Quand il arriva sur le terrain, il n'y découvrit que des soldats brisés par l'avancement de l’ennemi, en manque d'inspiration, sales et puants. Tenzacael fut découragé lui même du peu de réactivité qu'apportait ses propres arguments envers les troupes. Il compris alors une autre chose, celle qu'il existait plusieurs réalités. Celles de ceux qui sont à la maison et ceux qui sont dehors, Anko comprit soudainement que l'on était bien loin des récits pour gamins que racontaient parfois certains parents.
Il fit de son mieux pour regonfler les troupes, leurs rappela pour qui ils étaient là et ce qu'ils avaient à défendre. Jagga, leurs familles, eux, et pris à son tour les armes. Le résultat fut mitigé, mais malgré tout, les Soldats reprirent la marche vers les Elfes. Ils les chassèrent de la portion de territoire qu'ils avaient pris. Ce ne fut pas sans prix, Anko eut la vision d'un guerrier mourant peu après la bataille. Il faillit appeler les médecins... Mais étrangement, ce pauvre Reptilien lui interdit quoique ce soit, il ne désirait que la présence du modeste moine qu'il était. Le guerrier lui révéla tout. Absolument tout. Ses doutes, ses inquiétudes, ses faiblesses mais aussi sa peur de mourir et sa honte d'avoir un instant cesser de croire en Jagga. Tenzacael l'écouta attentivement, et non sans difficultés. Dire à quel point cette vision nouvelle du front changea Anko serait peu dire, cela le bouleversa de fond en comble. Planant entre l'incompréhension de la perte de la foi du Guerrier et son sentiment de tristesse sur le malaise du mourant.

Il ne parla de cette histoire à personnes, aucun ne le sut. Le Guerrier décéda. Rien de plus. Et Anko passa une nuit blanche, tandis qu'il se promenait dans le camp des forestiers elfes désormais morts ou en fuite, il remarqua que les cages de ces derniers étaient encore remplies. Il n'y avait plus de Reptiliens, chose normales, mais il perdurait un humain, assis contre les barreaux. Le Moine-Guerrier s'approcha, découvrant un homme à la peau pâle, au visage marqués par des tatouages noirs et portant une longues robes rouges aux ornements noirs. Certains de ses symboles lui faisait froid dans le dos. L'humain était mort. Fraichement. Mais il tenait dans sa main un petit ouvrage relié de cuir. Anko s'en était emparé. Ce dernier contenait des pages blanches à l’exception de deux. La première ressemblait à une étrange rune dessinée à l'encre. La seconde était une page barbouillée d'écriture incompréhensible. Tenzacael garda ce nouveau secret pour lui, peut-être il arriverait à oublier un peu ce soldat mort en cherchant à découvrir ce qu'était ses inscriptions ?

Il rentra à Itzel le lendemain mais refusa qu'on lui porte le moindre honneur à être parvenu à avoir réussi à forcer les hommes à se battre. Tenzacael réclama qu'on lui laisse un peu de répit, chose qui fut accepter sans trop d'hésitation de la part des Prêtres puisqu'il avait fait preuve de compétence et ne c'était jamais réellement plaint de sa condition ni n'avait demandé de pause.
Anko profita de ses prétendues vacances pour visiter un maximum le Temple du Savoir d'Itzel, là où était amassé tout ce qui avait un rapport avec les autres races ou l'histoire.
Nous effectuerons une ellipse sur près de deux ans. Soit le temps que cela pris à Anko pour avoir la moindre lettre traduite sur son livre. Et pourtant, en remontant dans toutes les "reliques" humaines, il parvint à traduire son premier mot. Puis, les uns après les autres. Beaucoup de ces mots étaient écrits sur les statues effrayantes que les Reptiliens avaient trouvés éparpillées dans Jagga ou sur des hommes tentant d'explorer la zone...







Il n'est parfois pas bon de se mêler des affaires des autres.

Ce texte semblait bien différent de tout ce que les humains pouvaient faire. Il parlait de choses obscures et morbides... Des fleuves de sangs, des os carbonisés... Une créature qui dévorerait chair et squelettes.
Il ne faut pas être stupide pour comprendre que Anko s'était mis en tête d'en savoir bien plus. Il devait malheureusement être au Temple afin d'y effectuer ses activités quotidienne entre-temps. Mais dés sa journée terminée, il étudiait de fond en comble son manuscrit...
Puis un jour, il fut porté disparut. Tenzacael Anko avait disparut d'Itzel sans parler à personne, comme si on l'avait enlevé.

Tandis qu'il se frayait un chemin dans les épaisses broussailles de Jagga. Il eut une pensée pour sa famille, sa cité, sa soeur... Pourquoi était il inquiet ? Ce n'était qu'une petite escapade afin de voir du pays... Il atteint finalement les terres isolées. Ce n'était pas la première fois qu'il arrivait dans ces steppes brassées par les vents, mais c'était toujours bien plus difficile d'y aller seul. Il pria Jagga et foula le sol en suivant les indications semées par le mystérieux auteur du livre.
Il crut ne jamais y arriver. Rien, le vide, il était découragé. Il tournait en rond autour du lieu pourtant indiqué par le livre, mais il n'y avait rien d'autres que de la poussière et des rochers. De rage, il jeta l'ouvrage sur le sol et s'assied pour réfléchir. Il regarda autour de lui, désagréablement influencé par la sensation de passé à coté de quelque chose. Puis, tout lui apparut. Le livre mentionnait dés son début le fait de se fier à l'ombre et le chaos. Les prétendus "Seuls alliés", tandis que le soleil se levait dans le ciel, Anko aperçut quelque chose qui brillait dans les rocheuses plus loin.
Le sol céda à une trappe lorsque Tenzacael approcha de l'éclat de cristal fiché sur le mur à proximité. Il pria de nouveau et, en déglutissant, ouvrit la trappe.
Le Reptilien se trouvait soudainement dans une caverne, des rugissement s'en échappait. Il marchait, macuahitl à la main, sans cesser de réciter des litanies à voix basses.
Il marchait oui, encore et toujours, même si ses jambes se raidissaient au fur et à mesure que les bruits se faisaient fort, puis, il sortit de ce tunnel rocheux.
Ce qu'il découvrit dépassait tout ce qu'il avait imaginé. Un cercle de sang, de la même forme que la rune inscrite dans le livre, avec en son milieu... Cette Vouivre.
Anko avait alors imploré Jagga de le protéger quand cette dernière leva la tête vers lui... Mais quelque chose n'allait pas. Une voix dans sa tête le hantait, sa peur lui chauffait le coeur...Mais...Comment résister ?

"Libère-moi...Libère-moi" Disait la voix.

Il ne pouvait pas résister. C'était plus fort que lui. Il tituba vers la créature, de plus en plus près... Soudainement animé du désir de la toucher. Anko tendit une main vers elle et l'approcha de son front.

" Oui...Libère-moi"

Tenzacael se réveilla brutalement de sa transe. Des pas résonnaient dans toutes la caverne, il n'était pas seul.
- Que signifie cette intrusion... La Vouivre est à nous... Marmonna quelqu'un.
Des hommes aux accoutrements similaire à ce prisonnier mort que Anko avait découvert sortirent de l'ombre. Le regard animé par des idées mauvaises. Tenzacael regarde autour de lui. Aucun échappatoire, il est piégé. Il à voulut défier des forces supérieures en tout point à son être et il va maintenant payer le prix de son arrogance. Son regard se pose sur la Vouivre, dont les yeux luisent d'une rage bouillonnante contenue depuis bien longtemps. Anko n'a guère le choix. Il saisit son macuahitl et le pointe sur la gorge du monstre.


La Vouivre est la reine des Cieux. Elle surpasse tout le monde dans les airs et fait du monde un enfer. Pourtant, c'est cette Vouivre qui est enchainée sur le sol. Dans cette caverne humide, au milieu d'un cercle sanguinaire.
Elle à répondu à l'appel de son propre sang, l'amenant à la rencontre de son futur partenaire. Un futur partenaire Reptilien, condamné et arrogant qui lui impose le pacte ou la mort par son arme. La Vouivre n'a de cœur que pour sa vengeance envers ses tortionnaires, elle bouillonne intérieurement et la proposition scandaleuse du nouveau venu ne fait qu'alimenter sa colère. Leurs intérêts communs est la survie, la Vouivre ne sais que faire. Le Reptilien commence à s'impatienter tandis que ses tortionnaires sortent déjà leurs lames hérissées. La Vouivre est vaincue. Depuis bien longtemps déjà, mais elle désire se venger et faire couler le sang. Elle cède au chantage de son adversaire et prononce son vœu de pacte.

Le prix est cher. Le Reptilien vivra, mais son arrogance l'empêchera de défier à nouveau des forces qui lui sont supérieures. Il perd la vue et sa vie sera entre les mains de la Vouivre.
Tandis que son cœur est arraché de son corps pour rejoindre celui du Dragon et que ses yeux sont marqués par le sceau, le Reptilien absorbe les connaissances de sa partenaire et perd conscience.
La Vouivre dévore l'organe et doit à son tour payer le prix. Le Reptilien ne peut peut-être plus se guider sans elle. Elle devra en retour partager sa quête et ne pourra se débarrasser de Anko qu'une fois ses chaînes brisés.
Car oui, la Vouivre porte les marques du Chaos et d'une alliance brisée avec les démons, elle est devenue jouet pour eux et ne peux s'en sortir sans aide. Sans le savoir, Anko se lance dans une histoire qui va l'opposer à des forces qui dépassent les êtres de chairs et d'os. Tous auront une chance, la question est : Qui survivra aux conséquences ?

Alors que Tenzacael suit la Vouivre à la trace dans sa quête, il se rend peu à peu compte de l'influence malsaine du démon Gargantuloth sur sa partenaire. Cette dernière est victime de cauchemars, de folie furieuse et de troubles de la personnalité. Peu à peu, Anko cherche à établir un contact social avec elle, bien souvent, cela se soldait par un échec. C'est pourtant lorsqu'ils se retrouvent piégés dans les terres orientaless, alors qu'ils faisaient route vers Jagga et qu'ils avaient décidé de s'arrêter dormir dans une grande caverne rocheuse qu'ils se firent surprendre par un Ogre sauvage. La Vouivre perd son courage face à son adversaire démesuré et succombe à la panique, tandis que Anko garde son calme et tente d'analyser la situation. Tenzacael implore sa partenaire de l'écouter, tandis que l'ogre portait des coups ravageurs sur les murs afin de déloger ses deux proies. La Vouivre finit par obéir au Reptilien après s'être résignée à sa mort. Ce fut la première fois que Anko aperçut une lueur un temps soit peu douce envers sa partenaire, elle était en permanence arrogante, hargneuses et hostile au possible. Il considéra cela étant du au contrôle plus ou moins important que Gargantuloth apposait sur elle, l'effet de surprise avait sans doute été plus fort que ses marques. La science de Anko et la force de la Vouivre paye, et à la mort de l'ogre, lacéré en pleine gorge par un Tenzacael monté sur Vouivre à coups de macuahitl, la première marque de respect du Dragon vers Anko se forge. Elle se trouva ensuite plus enclin à entamer la discussion.

Bien qu'elle puisse comprendre la légitimité des devoirs de Tenzacael, il n'en demeure pas moins un être inférieur. La Vouivre ressent une grande satisfaction à la victoire contre l'Ogre et Anko, sans le vouloir, se voit constamment en train de modérer le caractère bouillant de sa partenaire, malgré l'immense gain de notoriété qu'il avait acquis auprès d'elle après cela. Néanmoins, le Reptilien est ravi. La reconnaissance de la Vouivre est authentique et cela change considérablement les rapports qu'ils entretenaient. Petit à petit, Anko se rapproche du Dragon et en apprend de plus en plus pour lui, et il semble même qu'elle tolère le fait qu'il parle lui même de sa propre expérience. Elle finira par accepter que le Reptilien avec qui elle à pactisé avait une valeur non négligeable. A ses yeux, il devient un être à part, la Vouivre semble se réjouir de prolonger son pacte avec lui et fière de le prendre pour autre chose qu'un nuisible. Tenzacael grandit spirituellement, il commence à comprendre le Dragon et est ravi qu'elle se préoccupe un peu de lui. Peu à peu, un lien fort se forge entre les deux.
Deux mois se sont écoulés maintenant depuis leur première rencontre, l'emprise de Gargantuloth semble se faire moins présente. Et, tandis que Anko se couchait sur le sol près du feu, elle dédaigna donné un nom, celui d'Angelus.



Tenzacael Anko réapparait à la surface d'Itzel, mais il est changé. Tandis qu'on l'assaille de questions, il ne parle guère du moindre détails concernant Angelus. Anko à tout simplement été fait prisonnier par des Elfes et est parvenu à s'échapper, et pour ses yeux, eh bien, c'est tout simplement de la mauvaise magie de ces derniers. Ce retour à la civilisation porte grand bien à Anko, même si il quitte secrètement cette dernière la nuit afin de revoir sa partenaire. Il n'était pas aveugle. Pas quand il était près d'elle, ses yeux fonctionnait parfaitement, mais dés qu'il s'en éloignait, il ne parvenait guère plus à voir autres chose que le noir total.
Anko réintègre le Temple des Hauts-Prêtres,et il est finalement désigné pour être un nouveau Confesseur. Tenzacael accepte la proposition avec joie. Ce métier n'était proposé qu'a ceux dont la foi avait été mise à rude épreuve et qui avait sut faire preuve de patience. Les actes de Anko auprès des Guerriers suivit sa sa prétendue capture sans sombrer dans la folie furent pour les Prêtres des preuves suffisantes.
Tenzacael se retrouva bientôt entouré de mourants ou de citoyens ayant un poid sur la conscience. Il aimait se travail. Ce n'était pas la vision de ces pauvres hères qui le faisait apprécier son travail, mais plutôt le fait d'entendre ce qu'ils avaient à dire puis porter la justice religieuse sur eux. Être Confesseur signifiait également le respect, mais Anko n'avait guère le temps de se réjouir de son status. Il devait toujours aider Angelus à mettre fin à son emprise.


Les deux partenaires se retrouvent et partent en chassent. L'instinct d'Angelus mêlés de son malaise croissant les conduisent dans les tréfonds de la région isolées, dans une sombre caverne se révélant être un sanctuaire dédié à Gargantuloth, "Le prince rouge". Les adorateurs ne tiennent pas contre les assauts et la Vouivre. Mais Anko redoute l'affrontement avec le prince.
Il avait la clé, Angelus, et il était pourtant temps d'en finir avec ce chaos. Tandis que la grotesque forme de Gargantuloth apparaît au milieu du cercle runique une fois la Vouivre postée en son milieu, Tenzacael se prépare au pire.
Le combat ne se déroule pas comme prévu. Gargantuloth semble immortel, et Angelus est sévèrement blessée puis clouée au sol. Le pire est encore à arriver puisqu'Anko est en position de faiblesse face à un monstre immortel. Tenzacael finit par comprendre. Angelus est la possession du Prince Rouge, mais elle est aussi la possession des Dieux par son pacte. Anko sais ce qu'il lui reste à faire, tandis que Gargantuloth lève son arme vers lui, il saigne Angelus au niveau du jarret de sa propre main et goûte au sang de cette dernière. Le pacte est brisé, Anko à fait du mal à sa partenaire et dois payer le prix.

Le Prince Rouge se désintègre petit à petit dans un horrible cri, mais il n'est que bannit. Un jour, il reviendra. Bientôt, Anko et Angelus se retrouvent seuls dans le sanctuaires. Mais ils savent ce qui va se passer.





Le Reptilien se relève péniblement et marche vers sa partenaire blessée. Anko soutient cette dernière durant ce moment de douleur tandis que les voix divines résonnent. Gargantuloth est temporairement vaincu, mais cette victoire ne pouvait se gagner que par le sacrifice. Il s'agit de l'éternel retour d'un cycle infini. Nous nous battons pour survivre par tous les moyens, même si cela implique le sacrifice. Le cercle est sans fin et est la répétition de faits sensiblement identiques. Nous ne sommes pas indispensable à la survie du monde, ce qui est mort un jour est remplacé un autre. Pour la Vouivre, Anko fut plus qu'un ami, il était une chance. Une chance d'apprendre, de parler, d'apprécier, une chance de vivre. Elle lui avait pourtant proposé sans le vouloir puissance et immortalité... Mais il à refusé pour qu'elle puisse se forger son propre avenir.
C'est l'adieu au compagnon impossible, le rythme du monde ralentit au prix de l'éternelle solitude d'un être. L'existence d'un tel pacte dépasse les bornes existantes et menace de bouleverser la hiérarchie actuelle. Finalement, c'est le Dragon qui est sévèrement punit : Elle ne peut s'affranchir du cycle des sacrifices et doit miser sur un autre être pour sa propre vie, Tenzacael Anko à payer le prix pour elle.
Anko dépasse le clivage qui affirme que les Dragons sont supérieurs aux autres. Mais il ne s'en sortira pas sans dettes ni sans douleurs, cette histoire n'était pas sa volonté ni celle de la Vouivre. Finalement, Dragons comme Reptiliens sont esclaves de Divinités moqueuses qui provoquent des catastrophes sur eux et les regardent ce débattre. Tenzacael offre le repos à Angelus, cependant, il ne pourra pas le voir.
Tandis qu'Anko se cristallise peu à peu, il jette un dernier regard sur celle qui lui aura apporté bien plus qu'il ne l'aurait jamais espéré. Le cristal se referme, Tenzacal se fige dans un espace où le temps n'a plus de signification.












Reptilien, un jour tu sortiras. Un jour tu te battra de nouveau contre la tempête. Encore, ta foi et ton cœur seront mis à l'épreuve face à des ennemis encore plus dangereux qu'auparavant. Mais il y à une chose que tu ne devras pas oublier :

Tu ne seras pas seul, tu auras des alliés.





DESCRIPTION PHYSIQUE


Anko est un Reptilien de corpulence normales. D'une taille de près de 1m85, il à comme tout les Saurus une peau bleue, quoiqu'elle change un peu d'éclat en fonction de son humeur ou de la température, de nombreuses excroissances piquantes sur le dos, les jambes et autour du cou, une queue pointues, une langue élastique. Il est également encore une fois comme tous les Saurus et par conséquent lourd. Il atteint un poids de près de 150 Kilos, le transformant en véritable char sur pattes une fois une position défensive. Notons qu'il est également doté d'un anneau sur la lèvre supérieure, symbole de son statut de confesseur.
Tenzacael à une grande cicatrice sur le torse, à l'emplacement où son cœur à été arraché comme preuve de son pacte avec Angelus et même si il ne l'a toujours pas récupéré, la marque est restée.

Les Yeux d'Anko n'ont n'y de pupille, ni d'iris. Il s'agit désormais de deux faibles sources d'énergie clairvoyante jaunes et luisantes, marque de son pacte.



DESCRIPTION MENTALE


Anko est un Reptilien qui peut se vanter d'avoir vu beaucoup de choses. Il est réfléchi, calme, peu bagarreur et se veut très compréhensif sans pour autant dépasser l'attitude Reptilienne qui est celle d'affirmer que certains événements ne sont dus qu'a de la "Mauvaise magie". Relativement sérieux, Tenzacael garde en permanence un sang-froid à tout épreuve et une expertise de l'analyse qui lui sauve souvent la vie.


Capacités


Les combats d'Anko se basent sur une défense infaillible et bien équilibrée. En bon Reptilien, il dispose d'une bile âcre et très acide qui aura le pouvoir de provoquer de fortes irritations et de légères brûlures si elle est en contact avec la peau d'un être vivant autres qu'un Reptilien. Il dispose aussi d'une longue langue collante qui peut s'avérer être une arme pour le moins efficace quand il s'agit de déstabiliser un ennemi ou encore de lui voler son équipement.

L'esprit d'Anko fut très affecté par sa rencontre avec Angelus et est devenu une puissance à part entière en Tenzacael. Cependant, ce n'est que lorsqu'il est en parfaite communion avec Angelus que celui-ci peut éclater. Particulièrement instables, seule la Vouivre semble être en mesure de modérer les facultés psychiques de Anko. Les capacités mentales de Anko vont de sa télépathie avec sa partenaire à des ondes de chocs de magnitude moyenne. Mais le vrai pouvoir que son pacte lui confère est sans doute la clairvoyance. Cette perception extra-sensorielle rend différente la vision de Tenzacael, capable de pister les essences spirituelles et les âmes perdues. A ce prix là, il est devenu difficile pour lui de différencier les couleurs.




Equipement


Lien du modèle de l'armure

Tenzacael porte une tenue de Moine-Guerrier. C'est à dire, un Casque d'os orné de cornes et de bijou rectangulaire, une tassette de pierre aux multiples cordelettes retenant des crânes, un épais collier taillé, des bracelets également en roc ainsi qu'une épaulière composée de pierre, d'os et de cornes. Pour compléter ceci, sa queue comporte des anneaux d'or à bout piquants et un cache à son extrémité en pointe de lance. Il se bat principalement à l'aide d'un Macuahitl à crocs d'alligators, de bolas, et du fer au bout de sa queue.


Compagnon & Suivant


Il est normalement accompagné par Angelus. Une Vouivre dont nous vous avons déjà conté l'histoire. Actuellement, Anko ignore où elle se trouve, ainsi, il lui arrive parfois de monter des Carnarex d'Itzel.


Dernière édition par Tenzacael Anko le Lun 30 Juil - 17:04, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salmar

avatar

Prénom : fake
Nom : fake
Age : encore fake
Race : fake
Localisation : fake

MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Mer 20 Juin - 21:49

Bonne chance pour ta fiche. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahiyyad

avatar

Prénom : Ahiyyad
Nom : Al-Fahd
Age : 50
Race : Vampire
Localisation : Alentours de Sayyadina.

MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Ven 22 Juin - 9:28

Extra l'histoire Tenza. L'épisode de la vouivre est impec :pirat:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tahl

avatar

Prénom : Hydralth
Nom : Aucun
Age : 20 ans
Race : Démon
Localisation : L'un des trois village draconiens entourant le Temple des Pères.

MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Ven 22 Juin - 17:34

Histoire cohérente et agréable à lire.
Très sympathique, ce pacte.

Je le répète, t'es un champion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Ven 22 Juin - 19:09

M'ci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aürim

avatar


MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Ven 22 Juin - 21:27

Sérieusement, très belle fiche. Bien pensé (où est-ce que tu vas chercher tout ça? xD) et bien écrite. J'apprécie particulièrement ton style et j'imagine que ça ne doit pas être ton premier RP. Ton histoire qui semble très longue à lire s'est révélée être en faite très accrocheuse. On y découvre petit à petit ton perso et ton sens du réalisme est impressionnant. On a tôt fait de se mettre dans la peau de ce cher Tenzacael Anko et j'ai bien hâte de voir où il va aboutir. J'ai particulièrement aimé le passage avec le guerrier agonisant, où j'avais vraiment l'impression de voir la scène se dérouler sous mes yeux avec toutes les émotions qui viennent avec. En deux mots? Beau travail.

Maitenant passons aux petites erreurs d'inattention qui n'échappe malheureusement à personne.

« Tandis qu'il se frayait un chemin dans les épaisses broussailles de Jagga. Il eut une pensée pour sa famille, sa cité, sa soeur... »

Ce s’rait pas une virgule à la place du point?

« Des hommes aux accoutrements similaire à ce prisonnier mort que Anko avait découvert sortirent de l'ombre. Le regard animé par des idées mauvaises. »

Même chose, ça ne devrait pas être une virgule à la place?

« Il atteint finalement les terres isolées. »

Ce s’rait pas plutôt du passé simple qui devrait être utilisé à la place du présent?

« Des hommes aux accoutrements similaire à ce prisonnier mort que Anko avait découvert sortirent de l'ombre. Le regard animé par des idées mauvaises. Tenzacael regarde autour de lui. Aucun échappatoire, il est piégé. »

C’est bizarre, tu passes du passé au présent, est-ce voulu? '-' Après avoir lu le reste de ton histoire, j'imagine que oui, mais que tu fasses la transition en plein milieu d'un paragraphe, c'est étrange.

« Le cercle est sans fin et est la répétition de faits sensiblement s identiques. »

Un petit "s" de trop. ^^

Bref, une très belle fiche en effet. J'ai bien hâte de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   Ven 6 Juil - 21:21

M'rci d'la correc'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenzacael Anko, l'angoisse du sombre gardien...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born in the Dark :: PROLOGUE :: Un nouveau chemin :: En route-
Sauter vers: