AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
 

Partagez | 
 

 III - Races jouables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des Sceaux

avatar

Prénom : Aucun prénom.
Nom : Aucun nom.
Age : Depuis la nuit des temps.
Race : Ni vivant et ni mort, le Maître des Sceaux est une entité qui n'appartient pas au cycle de la vie.
Localisation : Partout.

MessageSujet: III - Races jouables   Lun 21 Mai - 20:44



Humains

L'homme est une race très compliquée. Un homme peut être orgueilleux, bon, mauvais, brave, fidèle, infidèle, et tant d'autre. L’esprit de l’homme est un labyrinthe sans fin où tout peut y être découvert, l’homme porte en lui le bien comme le mal. Autodidacte et touche à tout, cette jeune race est devenue en quelques siècles la plus puissance de ces terres. Sa morphologie évolue selon la latitude, mais aussi selon les aléas de la nature de telle sorte que chaque humain est unique. Ainsi, il peut avoir la peau blanche, brune, ou bien noire. Les caractéristiques physiques et spirituelles d'un humain sont très variées, dépendant de la région d'où ils proviennent. Contrairement aux autres races, les humains disposent d’une espérance de vie réduite, au mieux, ils peuvent espérer vivre une soixantaine d’années en moyenne, pourtant, des centenaires peuvent exister parmi la noblesse, seuls lieux où l’hygiène de vie dépasse le seuil de l’acceptable.
Ce qui surprend chez les hommes, c’est la diversité de leurs modes de vie, mais aussi de l’organisation de leurs sociétés. Que ce soit des cités autonomes, d’immenses royaumes ou de petits fiefs, les hommes se plient en société à des lois qui parfois les dépassent.
Les hommes sont aussi les êtres qui offrent le plus de diversités de train de vie. Dans les cités, dans les campagnes se croisent vagabonds, voleurs, agriculteurs, chasseurs, nobles, marchands, magiciens. Car oui, les hommes sont des touches à tout, au cours de leur vie, ils pourront gouter à la magie, au combat, à la guerre, aux complots, sans pour autant exceller comme peuvent le faire les autres races.
Les humains constituent aujourd’hui la majorité des habitants de nos terres prenant peu à peu le pas sur les autres races, s’accaparant peu à peu une hégémonie précaire qu’ils pensent destinée à être millénaire.

Elfes

Les elfes sont une race noble, disposant de traits élancés et magnifiques, ils sont d’une beauté à jamais inaccessible pour les autres races. Souvent, leurs cheveux sont blonds ou bruns, leurs yeux verts ou bleus, leurs vêtements sont souvent d’un blanc immaculé et le peu d’armure qu’ils portent sont faites d’un acier aussi resplendissant que le nacre.
Etant de grands artisans, magiciens et druides, ils vivent dans de majestueuses forêts, profitant de cet isolement voulu pour apprécier leur longue vie. Pourtant, les jeunes elfes sont aussi de grands commerçants et de grands voyageurs, préférant découvrir le monde avant de se replier vers leurs forêts ancestrales.
Ainsi la plupart des elfes rencontrés sont souvent de « jeunes adultes » suivant un parcours initiatique, essayant de vivre le plus d’expériences possibles.
Les elfes sont doués pour la magie, mais sont aussi reconnus pour leurs talents d’escrime.

Les elfes sont à la fois respectés, craints et dénigrés. D’une part, il s’agit de l’une des seules races disposant d’une espérance de vie phénoménale, suscitant la jalousie des hommes, mais leur beauté, leur puissance sont souvent désignées comme une préférence des dieux envers ces enfants.
De leur côté, les elfes ne font pas beaucoup pour combattre de tels clichés. En effet, les jeunes elfes, les plus souvent en contact avec les autres races, sont réputés arrogants, imbus d’eux-mêmes et particulièrement hautain envers les hommes, considérés comme de simples animaux à l’intellect limité et aux défauts multiples.
Pourtant, la culture elfique considère les autres races comme des enfants nécessitant d’être éduqués et non dénigrés, le problème vient que même cette attitude peut être mal perçue par les autres races.
Les elfes entretiennent une rivalité avec les nains et haïssent les démons et les elfes noirs.

Nains

Les nains sous la montagne sont des artisans, armuriers et forgerons hors pair. Ces êtres dont la légende raconte qu’ils seraient né de l’éclatement d’un roc de granit ressemblent à des êtres humains trapus, ne dépassant jamais le mètre trente et dont la force est redouté même par les « grands gens ». Leurs yeux sont marrons ou noirs et leur chevelure peut autant être rousse que d’un brun sombre.
Connus comme les « rois sous la montagne » ces forgerons hors pairs possèdent de nombreuses mines et ont creusé au cours des siècles de milliers de galeries et de salles majestueuses à l’architecture dantesque.
Les nains sont connus pour être des guerriers puissants et hors pairs capable de par leur courage à faire face à un dragon, leurs armes proches de la perfection sont d’une dureté mystifiante, leurs armures quasi indestructibles.
Farouche et belliqueux, ce sont de redoutables marchands d’armes et de matériaux précieux, ayant le négoce dans le sang.
Les nains haïssent les orcs pour les longues guerres que les deux races se sont menées entre elles. Les rapports économiques entre les humains et les nains en ont fait de proches alliés, au détriment des elfes, opposés depuis la création à ces petits êtres destructeurs de la nature.

Orcs

Les orcs sont une race que toutes les autres qualifient de primitive. Longtemps laissés pour compte dans les terres les plus arides de ce monde, les orcs ont développés des tribus peu avancées, nomades vivant de chasse et de cueillette, loin de toutes avancées intellectuelles et technologiques des royaumes humains.
Constamment en guerre, faisant usage courant du cannibalisme et de pratiques guerrières empreintes de chamanisme les orcs sont devenus aux fils des siècles la terreur des régions rurales. Merveilleux mercenaires, malheureux asociaux, les orcs se portent mieux en vivant à l’écart parmi les leurs. Les seuls orcs sortant de ce cliché sont gardes du corps, tueurs à gage, chasseur, parfois druide, tout ce qui est sûr c’est qu’aucun ne les aime, et les orcs savent rendre la pareille.

Démons

Créatures sinistres et hostiles, les démons sont l'une des premières races à avoir mis les pieds sur terre, ils forment la première création d’Aldar, le dieu que toute autre race maudit chaque soir alors que les ténèbres s’abattent sur le monde. Les démons sont souvent des monstres qui n’ont rien à envier aux plus noirs et horrifiques contes de votre enfance, ces monstres sont redoutés, incarnant le malheur, la mort et la destruction. Détestés et méprisés par la plupart, les démons font peu de choses pour arranger leur image envers autrui, pire, ils sont fidèles aux maux dont ils sont coupables. Pourtant, certains démons se sont vu confiés une lueur de sagesse transparaissant au travers de leurs yeux, ces démons aussi rare que puissant sont de puissant conseillés parfois enseignant se retirant du monde à la fois rejetés par les leurs et les autres races. L’héritage d’Aldar est un fardeau entachant leur réputation depuis des éons.
Les démons peuvent prendre de multiples formes. Ils sont alors répartis en catégories appelées « Branches démoniques ». Incarnant une facette d’Aldar, la mort, la maladie, le feu, l’envie, la destruction, la colère, la douleur, la tristesse, etc… chaque démon diffère des autres, pouvant dépasser en beauté les plus magnifiques elfes ils peuvent aussi exceller dans l’immonde, capable de révulser vos yeux et attaquer votre âme rien que par la vue. Chaque démon est unique, chacun développe ses propres desseins, ses propres désirs, sa propre philosophie.
Tels les elfes, premières engeances d’Örin, les démons excellent dans la magie. Pourtant, les démons sont fondamentalement enclins à pratiquer une magie malsaine, vile et sournoise. En effet, leur magie est à leur image, incarnant leur essence même, transmettant dans le monde réel l’aspect de leur branche. Les démons magiciens sont particulièrement redoutés pour la puissance qu’ils peuvent développés. Les légendes racontent que les démons dits majeurs sont capables de raser des villes.
Magie du sang, magie corruptrice, nécromancie, les démons redoublent d’effort dans l’industrie du carnage. La magie noire les imprègne, elle les suit partout telle une arme, telle une malédiction, ils respirent le malheur et la destruction.

Parmi les démons, les plus redoutés restent les esprits possesseurs, capables de prendre le contrôle d’un individu, de contrôler ses gestes, de corrompre son esprits par de viles promesses, ils sont craints par le critère dérangeant qu’ils représentent chacun peut être posséder et les décisions de ces individus peuvent avoir des répercussions aux dimensions redoutables. Ces démons nommés « Djinns » sont autant une légende qu’une crainte imprimée dans la culture de toutes les races.
De même les démons de l’ombre restent tout aussi redoutés, causes de la peur viscérale et antique du noir, création d’Aldar, ils sont la raison pourquoi les femmes enferment leurs enfants la nuit tandis que des monstres oniriques semblent habités les recoins sombres et de la réalité, et de notre imagination.

Vampires

Les vampires sont une race étrange, détestant la lumière au point de les blesser. Souffrant d’une peau pale et d’yeux rouge comme le sang, les vampires vivent reclus dans des châteaux abandonnés, des lieux reculés ou au plus profond des forêts. Se nourrissant de sang et étant presque immortels, les vampires ont vu passé d’innombrables batailles et époque.
Tous les vampires sont d’anciens humains qui au cours de leur vie vécurent un trauma, un évènement si atroce qu’il les a changé jusqu’au plus profond de leur âme, elle-même consumée dans le processus. Cet instant qu’est la transformation brise mentalement et spirituellement l’homme qui devient un vampire. Celui-ci se retrouve condamné à errer sur terre tel une âme en peine, la délivrance ne pouvant se faire que par le feu, la décapitation ou bien encore en réparant le mal qui entraina le trauma.
La légende raconte que l’ail, l’eau bénite ou l’argent sont les seules armes efficaces contre les vampires, foutaises, ce ne sont que des racontars, tout comme la renommée « morsure du vampire », celle-ci peut tout au mieux vous transformer en goule, un immonde serviteur décérébré.
Les vampires sont craints par les humains. Incompris, ils préfèrent s’isoler de la population car, autant celui-ci pourra être un bienfaiteur, la légende du vampire mangeur d’homme s’est déjà enraciné dans la mythologie des hommes.
Le vampire vit par-delà la mort, errant, souffrant, c’est un damné, un déchu auquel le repos n’a pu être accordé.

Loup-Garous

La légende raconte qu’un groupe de barbares du nord pénétra dans un ancien temple abandonné, ce groupe y brisa toutes les idoles. La lune suivante chacun se transforma en un loup aux proportions aberrantes, tous s’entretuèrent jusqu’à ce que le dernier survive. Ainsi naquirent les loups garous.
Les loup garous sont des hommes se transformant à la pleine lune en d’immense loups assoiffés de sang, chassés pour le malheur qu’ils apportent ces hommes sont condamnés à vagabonder, arpentant les sentiers de ce monde.
La lycanthropie est une maladie qui se transmet par la salive ou le sang du loup garou, ainsi, même mort, celui-ci reste contagieux.
Les loups garous capable de contrôler leur transformation sont extrêmement rares. Appelés les « Prime Alpha », ces monstres sont les plus dangereux, capable de briser un mur, d’enfoncer des armures à main nu ce sont les craints car ils peuvent agir en plein jour tandis que chacun a l’habitude de se calfeutrer seulement à la pleine lune.
Haïs par bien des individus, seuls les elfes et elfes noirs montrent un peu de compassion envers ces individus déchirés et maudits par leur sang.

Reptiliens

Féroces guerriers de la jungle, cette race millénaire est sur ce monde depuis des temps immémoriaux. Isolés dans leur jungle d'Itzel, les Reptiliens sont un peuple encore aujourd'hui très secret et dont on ne connait réellement la culture. Repoussant tout et tuant tout ceux qui s'aventurent sur leurs terres. Répartis en trois races distinctes, personne ne sait réellement pourquoi ils s'opposent à la moindre tentative de marche vers eux et refusent chaque échange pacifique. Ils sont archaïques et célèbres pour leur attitudes pour le moins violentes envers les étrangers.



Dragons

Les dragons forment une race majestueuse et légendaire dont ses membres sont de moins en moins nombreux. Arborant chacun une couleur différente, pouvant aller du noir jusqu’au vert le plus magnifique, celle-ci provient du lieu où vécut à l’aube de sa vie le dragon. Comme si son corps s’était adapté à son environnement.
Tout au long de leur vie, bien plus longue que celle des elfes, les dragons grandissent, ainsi, naissant à la taille d’un chien, les « dracosires », les plus grands dragons, peuvent dépasser cinquante pieds de haut et leurs ailes sont capables d’assombrir le ciel d’un village. Les dragons sont très intelligents et il n’est pas rare qu’au cours de leur longue vie ils apprennent de nombreuses langues, expérimentent plusieurs arts magiques et participent à une ou deux guerres en temps qu’envoyé messianique.
Pourtant, de nos jours les dragons se font de plus en plus rares. Chassés pour les richesses qu’ils accumulent, pour leur peau utilisée pour faire les plus puissantes armures et leurs griffes permettant d’effectuer les sortilèges les plus spectaculaires et surtout pour leur pierre de feu, pomme d’Adam leur permettant de souffler le feu. En effet, les dragons ont depuis des temps ancestraux la capacité de souffler le feu, un feu si puissant qu’il fut nommé le souffle d’Örin, capable d’apporter la lumière dans les plus sombres ténèbres.

Ajouté à cette traque intensive des dragons, ceux-ci aimant peu la compagnie de leurs semblables, la faiblesse de la reproduction a entrainé une destruction de cette race devenue aussi rare qu’elle s’est transformée en mythe.

Les dragons s’intéressent de près aux humains qu’ils trouvent fascinant, ce sont de même de grands amis des nains et des elfes. A l’opposé, ils exècrent les démons et les elfes noirs.
Pendant des éons, les dragons ont joué un rôle important dans l’histoire des mondes, pourtant peu ont été aperçus depuis des siècles, est-ce la fin des rois des cieux? Seul le futur nous le dira.






EN COURS, toutes les races ne sont pas encore présentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://born.jdrforum.com
 
III - Races jouables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born in the Dark :: GENERAL :: Encyclopédie-
Sauter vers: