AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 
 

Partagez | 
 

 Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahiyyad

avatar

Prénom : Ahiyyad
Nom : Al-Fahd
Age : 50
Race : Vampire
Localisation : Alentours de Sayyadina.

MessageSujet: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Dim 12 Aoû - 14:37

Comme explicité ici http://born.jdrforum.com/t6-iii-races-jouables les vampires sont une race occulte et dangereuse. Errant de nuit à la surface des terres, ils terrorisent les fermiers comme les brigands, les loups comme les moutons. Ils sont les Maudits et il en est bien peu qui trouvent le courage de les traquer. Ils possèdent leur propre Royaume,Serkheim. Cependant, du fait de l’absence d'échanges commerciaux ou autres avec les autres terres, on en sait pratiquement rien. Ni de leurs gouvernants, ni de leur culture, de leur histoire...Ou même de la raison qui les oppose aux Lycans depuis si longtemps. Depuis les temps immémoriaux, les êtres de leur éspèce écument la campagne mais personne ne s'est jamais intéressé à eux pour autre chose que la prime que leur tête pouvait rapporter.
En effet, les vampires sont la cible d'une chasse officieuse de la part d'un cercle restreint et influent. Les membres de ce cercle sont inconnus, mais il n'en est pas de même pour les primes faramineuses qu'ils mettent sur la tête de ces créatures. Ainsi, si les vampires sont tolérés par l'ensemble de la population humaine, ils ont toutefois intérêt à se faire discrets lors de leurs excusrsions en territoire humain. Leurs poursuivants, des chasseurs de prime sans merci, bien qu'étant de simples humains sont toutefois suffisamment roués pour les inquièter, et il n'est pas rare de voir un marché dans une cié quelconque se faire ravager par un affrontement entre un vampire et ses poursuivants.


Quoi qu'il en soit, jusqu'a une certaine époque, les vampires restaient un demi-mythe du fait de notre ignornce totale de leurs moeurs.



Puis vint Elias Darwyck.



Fils d'un marchand riche et prospère, ce jeune homme était depuis l'enfance, passionné par le mystère que représentait cette "race". Bien peu d'ouvrages traitaient des vampires et presque tous étaient difficilement accessibles. Cloitrés dans d'immenses bibliothèques réservées à une élite, ils prenaient la poussière perdus au milieu de centaines d'autres ouvrages.
Mais il en fallait plus pour décourager Elias Darwyck. Après avoir terminé tant bien que mal son éducation de commercant, il fugua et partit se réfugier dans une cité voisine de la sienne.

Ce fut là que nous nous rencontrâmes. Il était charismatique a sa manière, vêtu richement mais nobles dans ses paroles et dans ses actes. Il m'a tout de suite séduit moi, le petit apprenti en sorcellerie qui débutait à peine dans ce monde âpre et hostile. Son assurance et sa rhétorique me confortaient dans l'idée qu'il était tout ce que j'aurai voulu être si la chance m'en avait été donnée.
Nous devînmes rapidement bons amis. Chaque jour nous allions discuter à la taverne du coin, le Hibou Dormant. Rapidement, il me confia son projet : En apprendre le plus possible sur les vampires peu importait par quel moyen. Il avait la ferme intention de s'enfoncer dans les bas-fonds, certain que l'on en savait bien plus sur eux là-bas que ce qu'on voulait bien en dire. Il me montra ses plans : il comptait faire le tour de plusieurs Cités périphériques avant de partir carrément en Orient où, disait-il, l'on trouvait bien plus de légendes intéressantes qu'ici. Puis, il terminerait son périple en tentant d'entrer en Serkheim. Ce que seuls quelques uns avaient jamais tenté sans autorisation expresse du gouvernement.

Un tel projet m'affola. Avec les troubles actuels, prendre la route équivalait à un suicide. Le nombre de mercenaires désœuvrés et de brigands en tout genre qui parcouraient les environs était hallucinant. Le nombre d'agressions hebdomadaires également.

D'un sourire entendu il me répondit que je ne devais pas m'inquièter pour ça. Qu'il saurait user de son or et de son jeu d'acteur à bon escient.

La semaine suivante, il disparut.

Je su alors qu'il avait décidé de mener son projet à bien. Avec l'argent qu'il possédait il se pouvait qu'il soit triomphant mais je ne lui souhaitait pas. Personne n'avait jamais rien gagné à s'intéresser de trop près aux Maudits. Excepté une mort affreuse.



Deux ans plus tard.


Il a frappé hier à la port de mon bureau de Mage herboriste. Il était crasseux, vêtu de haillons qui sentaient le caniveau, et pourtant dans ses yeux brillait une joie indicible. De son ancien charisme ne subistait que son port altier. Le reste pendait en haillons lamentables. Je l'invitait à entrer après l'avoir serré dans mes bras. Une fois que j'eus servi le thé, il s'écria, comme fou :

J'ai tout découvert !

Et il me déballa tout. Endiguer son flot de parole ne fut pas chose aisée mais j'y parvint, le convainquant que je devais prendre des notes. Celles que vous trouverez ci-dessous sont tout ce que j'ai pu tirer de lui ce jour-là.



Des Vampires et de la Nécromantique.



De ce qu'Elias Darwyck à glané durant ces deux années d'activité, il existe deux branches principales de la race des "buveurs de sang". La première comprend les vampires "sauvages", souvent des nouveaux-nés désorientés et sanguinaires. Ils sont les vampires dont tout le monde parle, ceux que les braves gens craignent tout en se réchauffant près du foyer de leur froide chaumière. Ceux des légendes et des cauchemars, créatures oniriques autant que physiques.
Ils terrifient les villages humains à Serkheim, car oui, la majeure partie de la population est humaine.


Ils sont la partie immergée du glacier.



Et puis il y les autres.



Ceux qui écument les villes. Qui se dissimulent parmi les humains normaux. Ils existent, ils sont là. Sous le nez des chasseurs de vampire. Les recherches d'Elias se sont révélées fructueuses, et grâce à un "ancien associé" des vampires il à pu en apprendre plus que quiconque n'en avait jamais rêvé.
Ils forment une véritable organisation occulte, parasitant les Cités humaines, infiltrant temples, bastions, casernes. Certains d'entre eux sont très haut dans la hiérarchie, grand-prêtres ou généraux.
Ces vampires que nous appellerons les Infiltrés se divisent eux-même en plusieurs castes.

Il y a les Servants, qui constituent la piétaille. On les trouve dissimulés parmi le petit peuple. Des marchands, des fermiers, des gardes...Ils sont les plus nombreux. Ils constituent le fer de lance vampiresque.


Puis l'on trouve les Vicaires, moins nombreux car plus expérimentés dans les arcanes occultes. Ils sont la hampe de la lance, plus réflèchis et malins que les Servants. La plupart sont des marchands ou des banquiers qui maîtrisent parfaitement l'art de l'imposture.

Ensuite, l'on à les Fomoires, leurs supérieurs ceux que l'on trouve aux postes clés. Ils sont beaucoup moins nombreux, il n'en existe qu'une petite vingtaine selon ma source, mais leurs pouvoirs sont impressionnants. De plus, seuls cinq d'entre eux seraient délégués en dehors du Royaume de Serkhim, le reste d'entre eux administrant le Royaume sous la férule de leurs terrifiants supérieurs. Parmi eux, l'on connaît uniquement le dénommé Astérion, le général chargé de contenir les Lycans aux frontières, un guerrier n'ayant rien à envier aux généraux humains. Ces vampires sont passés maîtres dans l'art de l'illusion et des magies nécromantiques, ce sont eux qui distribuent aux Servants et aux Vicaires les talismans nécessaires à la dissimulation de leur vraie nature lors de leur missions en territoire humain.
Ils sont la main qui dirige la lance, et chacun les craint car ils sont porteurs de l'Autorité des Trois.

Et enfin, les trois Prieurs. Les gouvernants de la Capitale Vampiresque. Eux Thogorma le Voyant, Gwidonn le Haut-Prédicateur et Crios le Funèbre. Ils sont le Lancier. Et dotés dit-on de pouvoirs formidables. Autrefois alors qu'ils étaient jeunes et fiers, ils fendaient la terre de leurs pas, faisaient couler des fleuves de sang et luttaient avec les plus puissants des êtres. Le ciel résonnait des échos terribles de leurs fureurs et les divinités elle-même frissonaient.

Et puis il y les arts qu'ils maîtrisent...Cette nécromantique, ainsi que d'autres disciplines occultes comme L'Umbromachie

Tout dabord, cette nécromantique. Elle est maîtrisée à divers degrés par les Servants et les Vicaires. Les Fomoires, eux, la maîtrisent parfaitement. Comme on s'en doute, elle sert avant tout à...rentabiliser la mort. Les premiers nécromants clamèrent à la face des dieux qu'ils avaient vaincu la mort, ils ne le regrettèrent que lorsque les royaumes se mirent en branle pour les exterminer. Aux yeux de la majorité, une telle discipline était contre-nature. Ce qui était mort devait le rester, et l'arrogance des êtres vivants n'y pouvait rien changer !

Mais voilà. Le tabou fut brisé. La découverte de cet "art" ébranla nombre de pays. Malgré les eforts fournis, les secrets enterrés furent redécouverts, puis retransmis. Aujourd'hui, les nécromants forment une société discrète mais bien réelle.

Les vampires n'en font pas tout à fait partie. La nécromantique ne leur est pas étrangère de fait, ils sont prédisposésà son apprentissage. Les Vicaires et les Servants n'en savent généralement pas suffisamment pour ranimer les disparus, en revanche ils peuvent invoquer une brume grisâtre afin de passer inaperçu et de surprendre leur proie, et également jeter une malédiction mortelle sur leurs lames.
Les Fomoires eux, évoluent dans un environnement complètement différent. Ils ont un signe distinctif, une bague ou un médaillon fabriqué en vieil acier. Il s'agit là d'un vieux talisman portant le symbole de Khenzrac'h, celui qui fut le Premier d'Entre les Nécromants.
Les porteurs de ce type de talismans sont presque tous des Fomoires. Si on en a encore jamais démasqué un seul c'est tout simplement parce que personne de nos jours, ne connait plus la signification de ces artefacts.
Eux peuvent tuer un homme et le ranimer en un clin d'oeil grâce à une panoplie de sortilèges leur permettant de jouer avec les ombres. Umbromachie. La victime de leurs sortilèges, une fois ranimée, possèdera toute sa conscience et ses moyens, mais sera entièrement soumise aux ordres du Fomoire. Ces derniers peuvent également invoquer les ténèbres totales sur un rayon de 30 mètres carrés.

Les Prieurs, ces monstres, peuvent plonger une cité entière dans le noir si l'envie leur en vient. En chasser toute lumière. Et ce n'est sans doute qu'un aperçu de leurs possibilités...

Ici, Elias se fit hésitant. L'excitation qui brillait dans ses yeux se mua en doute, puis en angoisse. Il me serra convulsivement la main puis lâcha ce qui le tracassait.


Je suis suivi mon ami. Depuis que j'ai parlé à ce renégat et qu'il m'a confié tous ces détails, depuis ma brève incursion dans leur territoire, je vois des ombres qui sans cessent suivent mes pas et me retrouvent où que j'aille. Je n'ai jamais pu les confronter et les dieux savent que j'ai essayé, j'ai même dépensé tout l'or qui me restait afin de me payer une escorte de mercenaires spécialisés dans ce genre d cas. Ensemble nous avons mis un plan au point, et tendu un piège à mon mystérieux suiveur dans une grotte. Ce fut...ce fut atroce. Je n'ai même pas réussi à voir Son visage, et l'Ombre à avalé mes hommes en leur broyant les os, les...ils n'ont pas eu une chance. Puis Il est resté là, immobile et je ne pouvais pas savoir s'il me voyait dans cette pénombre. J'avais véritablement l'impression qu'il me fixait alors même qu'il fasait un noir d'encre.Et il est parti.


A ces mots je me levais, anxieux, craignant de voir le mystérieux visiteur franchir ma porte. J'allais avertir la garde, mais aussitôt, Elias se dressa et m'adressa un sourire rassurant. Et dans son regard je lus une détermination nouvelle.

-Ne t'inquiète pas. J'ai pris soin de rendre visite à de nombreuses connaissances avant de venir chez toi, et le talisman que je porte autour du cou nous protège des oreilles indiscrètes. Par la suite, je continuerai comme si de rien n'était à rendre visite à de vieux amis, ainsi mes suiveurs n'auront aucun moyen de savoir a qui je me suis confié. Ni si je me suis confié.
-Mais...ça veut dire que...Et....et toi ?
-Moi je suis fichu mon ami...J'aurais dû t'écouter quand tu me disais de rester chez moi à compter mes sous, mais à présent je ne peux plus faire machine arrière. Je dois y aller à présent, ou ils t'emporteront aussi. Mais avant, je dois te dire : Il est deux choses que tu dois savoir encore : Tous les Vampires ne se sont pas rassemblés sous la tutelle des Trois. Il est évident qu'ils ont usé dabord de la force puis de techniques d'endoctrinement afin de constituer cette organisation. Mais certains des plus anciens ont refusé ce carcan. Parmi eux un monstre de légendes, le frère de Crios en personne, s'est mis en tête de détruire tout ceci. Cela fait des siècles qu'il n'est plus apparu sur le devant de la scène, mais...Il se dit que le temps de son retour approche et qu'à ce moment, les Prieurs eux-même craindront pour leur vie. Et il y a encore autre chose que seuls quelques élus savent avec certitude. Mon informateur n'est pas de ceux-là, mais il a entendu des rumeurs, il paraîtrait qu'au-dessus des Trois, se dresserait un mystérieux personnage, une créature citée sous plusieurs noms dans les anciens écrits. "Hialmar pareil aux dieux." "Le Premier","Le Bienveillant". "L'égal des Immortels." Voici certains des noms que l'on lui donne, mais son existence même est loin d'être avérée. Avec ces monstres, comment être sûr ?...Les Trois pourraient très bien avoir répandu cette rumeur, dans quel but je ne sais, mais il fallait que tu sois au courant toi entre tous. Si il existe réellement, alors c'est que son secret est très bien gardé. Ecoute-moi bien. Ne tente rien maintenant, ou ils te tueront. Il y a des chances pour que l'un d'entre eux soit l'un de tes supérieurs. Ils sont peut-être déjà en train d'organiser la filature de tous ceux a qui j'ai parlé jusqu'a présent mais cela m'étonnerait grandement, leur organisation est loin d'être immense même s'ils montent sans cesse en puissance. Et nous ignorons encore leur but. Pour l'instant, garde tout ceci pour toi. Et quand tu jugeras le moment venu, révèles tout ce que je t'ai raconté au monde, ainsi peut-être ces créatures seront-elles obligées de se replier dans la nuit. Je suis navré mon ami de placer un tel fardeau sur tes épaules, mais tu étais véritablement mon seul recours. A présent, au revoir, je n'ai que trop tardé. Nous nous reverrons...Si les Trois le veulent. ajouta t-il, ironique.



Puis il sortit en trombe, sans me laisser le temps de réaliser ce qu'il venait de faire. Une peur terrible pour sa vie et la mienne me saisit alors que le bruit de ses pas résonnaient encore dans sa tête.

Je rangeais mes notes au fond d'un tiroir et dormai à mon bureau cette nuit-là. J'était trop terrifié pour oser rentrer à l'auberge qui m'hébergeait.


Et à compter de cette nuit, je n'entendis plus jamais parler d'Elias Darwyck.


Cependant quelques années plus tard, l'apparition d'un certain personnage dans les Cités Orientales attira mon attention...

Apparition, ou, devrais-je dire, réapparition.



Dernière édition par Ahiyyad le Dim 14 Oct - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahiyyad

avatar

Prénom : Ahiyyad
Nom : Al-Fahd
Age : 50
Race : Vampire
Localisation : Alentours de Sayyadina.

MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Dim 16 Sep - 18:28

Hey bobo. J'ai donné quelques détails sur la nécromantique. ça correspond un peu plus à tes attentes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salmar

avatar

Prénom : fake
Nom : fake
Age : encore fake
Race : fake
Localisation : fake

MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Lun 17 Sep - 5:37

Il est normalement interdit de poster ici, seul le Maître des Sceaux le peut.

Je laisse ce message pour que tu voies ça, et une fois fais, repost un dernier message et je supprime tout en rajoutant ton texte sous le compte Maître des Sceaux.

Et oui c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahiyyad

avatar

Prénom : Ahiyyad
Nom : Al-Fahd
Age : 50
Race : Vampire
Localisation : Alentours de Sayyadina.

MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Lun 17 Sep - 20:02

"Il est normalement interdit de poster ici, seul le Maître des Sceaux le peut. "


Oui m'sieur. V'là mes papiers m'sieur M'emmenez pas au post m'sieur j'ai rin fait m'sieur !!!

Vas-y Salmy, next time je lirai le réglement plus attentivement Lizard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tenzacael Anko

avatar

Prénom : Tenzacaël
Nom : Anko
Age : 135 ans
Race : Reptilien
Localisation : Itzel

MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Mar 18 Sep - 16:41

WE NEED SEXUAL REPRODUCTION IN HERE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahiyyad

avatar

Prénom : Ahiyyad
Nom : Al-Fahd
Age : 50
Race : Vampire
Localisation : Alentours de Sayyadina.

MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   Mar 18 Sep - 17:07

Cayrtes Lizard

Je soutiens activement ce point de vue, qui bien que fruste n'en est pas moins vital Lizard

Mais demande à Bella, les vamp' n'ont pas de mode de reproduction particulier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître des Sceaux

avatar

Prénom : Aucun prénom.
Nom : Aucun nom.
Age : Depuis la nuit des temps.
Race : Ni vivant et ni mort, le Maître des Sceaux est une entité qui n'appartient pas au cycle de la vie.
Localisation : Partout.

MessageSujet: test   Ven 3 Juil - 7:59

test
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://born.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Supplément : "Des Vampires et de la Nécromantique."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Born in the Dark :: GENERAL :: Encyclopédie-
Sauter vers: